Comment se déroulent les essayages ?

Voir les robes sur Google Images est une chose mais essayer la robe, sa robe en est une autre… Selon que vous irez en boutique ou dans l’atelier du créateur, cela ne se passera pas de la même manière mais en même temps il n’y a pas de règles. Alors surtout, n’hésitez pas à interroger votre interlocuteur pour savoir comme cela va se passer. Un essayage ça se prévoit, il faut du temps devant soi et afin d’être sûre que cet entretien se passe bien, pensez à prendre rendez vous. La vendeuse, ou le créateur doit être disponible pour vous afin de vous écouter au mieux et vous conseiller.

Prenez rendez vous avant de pousser la porte !

Prenez rendez vous avant de pousser la porte !

Lorsque vous allez en boutique pour la première fois, vous allez essayer plusieurs robes de la collection et idéalement en choisir une si le coup de cœur est au rendez vous. La vendeuse devra prendre vos mensurations avec un mètre ruban et non pas juste vous demander votre taille standard (38, 46 …). Avoir vos vraies mesures va lui permettre de voir sur la grille du fabricant de quel standard de taille vous vous approchez le plus.

Si votre poitrine lui indique une taille 44 mais le tour de taille se rapproche d’une taille 46, elle devra choisir la taille 46 et faire lors de votre deuxième essayage une pince à la poitrine.

Et voilà donc le deuxième essayage dans la même boutique. Le coup de fil est arrivé : « Bonjour Mademoiselle, nous avons reçu votre robe, fixons le rendez vous ». Youpi ! Vous allez enfin essayer VOTRE robe, pas le modèle d’exposition mais celle qui sera sur vous pour le jour J. Il vous faudra pour cette essayage vos dessous (poitrine) et vos chaussures du mariage. La vendeuse va donc vous aider à enfiler votre robe sur le jupon (si nécessaire) qui lui convient. Vous pouvez demander d’essayer plusieurs crinolines pour définir le volume souhaité à votre robe si sa coupe le permet. Vous verrez, le rendu sera bien différent avec un jupon de diamètre 1m80 et un autre de 3m !La vendeuse notera avec des épingles les retouches à faire. Cela peut aller de petites pinces, à la longueur de l’ourlet, à la hauteur du bustier sous les bras. Suivant la boutique on pourra également vous proposez quelques changements (traîne, déco…).

A partir de là, on ne bouge plus. Pas de changement de poids !

DSC02641

Des épingles, une correction de laçage.. un essayage !

 

Lorsque vous reverrez votre robe, elle sera terminée ! Lors de ce troisième rendez vous (ou le 4ème si un essayage intermédiaire a été nécessaire), ESSAYEZ votre robe ! Ne repartez pas avec votre précieuse dans votre housse sans l’avoir enfilée ! Vérifiez la marchandise…. car oui, votre robe est un produit alors enfilez, marchez et validez tout avec la vendeuse. Si c’est ok, alors là, vous partirez avec elle !

Chez le créateur, on va retrouver les mêmes étapes. Choix du modèle avec des essais de robes approchantes pour vous faire une idée ou une grande discussion dans son atelier pour établir le croquis et le devis.

Après avoir choisi les tissus, lors d’un rendez vous ou avec une petite enveloppe reçue chez vous… viendront les essayages à proprement parlé. Il peut y en avoir deux comme beaucoup plus. Chaque créateur à ses propres habitudes de travail, suivant s’il travaille avec une toile ou pas. Il peut faire un essayage pour l’ourlet, un autre pour le décolleté, un autre pour les décos ou faire un essayage où tout sera vu en même temps. Demandez dès le début comme il aime travailler afin de savoir si cela vous correspond. Il n’est pas toujours évident de se libérer avec votre travail vos enfants etc … Les essayages ne doivent pas peser sur votre agenda ! A vous de juger.

Personnellement, je travaille avec deux rendez vous / essayages et depuis 7 ans tout se passe très bien, chaque robe est sur mesure, ajustée et unique.

Il n’y a pas de règles, juste des manières de travailler. Faire 5 essayages ou 2 n’a pas de rapport avec la qualité ou la beauté de votre robe. Certains aiment « avaler » une série télévisée en 3 jours car l’envie d’avancer rapidement est trop forte et d’autres préfèrent faire durer le plaisir ! Tout comme certains préparent leur mariage 2 ans avant la date et d’autres en 6 mois !

Il suffit juste de trouver la formule qui vous correspond !

Votre robe vous attend ...

Votre robe vous attend …

 

Derniers conseils pour des essayages sereins :

  • N’y allez pas le ventre vide, vous allez rester immobile pendant un certain temps, attention à la tête qui tourne !
  • Prenez des sous-vêtements adaptés, être en string vous mettra peut être mal à l’aise face à l’habilleuse !
  • Une petite épilation est également bienvenue, c’est toujours plus agréable de reprendre une emmanchure sous une aisselle toute propre !
  • Soyez accompagnée d’une ou deux personnes maximum. Ce moment est intime et avoir les avis de mille et une amies ne vous fera pas avancer, bien au contraire.
  • Prenez votre appareil photo ! Vous achetez une robe, à 500, 1000, 2000€? alors flûte, vous avez bien le droit de garder un souvenir de ces moments. (Evidemment ne gênez pas le travail du créateur ou de la vendeuse en vous croyant sur un podium, demandez à la fin de l’essayage)
  • Osez dire les choses, la vendeuse ou le créateur ne peut pas deviner vos pensées et n’est pas méchant, alors dialoguez. Il s’agit de votre robe !
  • N’oubliez pas les chaussures du jour  J.
  • Si vous avez les cheveux longs, pensez à les attacher comme ils le seront pour le mariage ( en gros bien sûr). Cela peut influencer sur certains choix (décolleté, bijoux…)

Alors, prêtes pour les essayages  ? Racontez-nous vos craintes, vos souvenirs ….

 

Je suis La fée corsetée, créatrice de corsets et de robes de mariée sur mesure !
Retrouvez-moi sur : La Fée Corsetée

La fée corsetée – who has written posts on The wedding team.


Découvrez la Wedding team « Made in France » !

Comments

  1. Ca commence à dater un peu (3ans… pfiou) mais les essayages ici ont été un peu improvisés !

    Je ne pensais du tout choisir ma robe plus d’un an avant et puis des amies sont venues passer un weekend… on s’est dit qu’on allait aller voir le magasin le plus proche pour voir un peu ce que ça donnait… on a été très mal reçues (je n’avais pas d’idée précise du budget que je voulais y mettre, la vendeuse a considéré ça comme un « j’ai un tout petit budget » et a refusé de me faire essayer les robes qui me plaisaient le plus car soi-disant « trop chères » et qu’elle avait pas de temps à perdre pour des essayages si je voulais pas acheter…). Et franchement, les matières de ses robes à 200/300€ étaient vraiment désagréables et je me sentais déguisée.

    Tellement dégoutées qu’on a appelé une grande enseigne sur Montpellier pour savoir si on pouvait venir l’après-midi, la vendeuse a gentiment accepté de nous prendre en fin de journée… m’a fait essayer les robes qui me plaisaient le plus sur papier… a écouté ce que je leur reprochais, les impressions… s’est absentée qq minutes et est revenue avec un énorme paquet de tissu… j’ai dit « euh non vraiment je pense que celle-ci ça va faire trop ! »… mais je lui ai fais confiance, je l’ai essayée… et en effet… c’était MA robe ! Le coup de coeur, je ne me sentais pas déguisée, j’avais les larmes aux yeux en imaginant mon chéri lorsqu’il allait me découvrir… bref… j’ai commandé ma robe looooongtemps avant le mariage… et le budget était le même que les robes qu’on avait refusé de me faire essayer le matin même. Et toc !

    • Le coup de coeur est la plus belle chose qui puisse arriver, que cela soit pour la robe ou pour le faire part, le lieu … Et surtout, au début essayer des choses très différentes car on ne se connait pas robe de mariée ! Il faut se voir !

  2. Et bien… Je n’ai rien essayé en magasin ! J’ai effectivement regardé sur internet et puis j’avais déjà une vague idée de ce que je voulais. J’ai fini par envoyé plein de modèle à une couturière qui m’a fait plein de chose pour mon bébé en lui demandant si elle voulait bien faire quelque chose pour moi et elle s’est lancée ! C’était la première fois qu’elle faisait une robe de mariée et elle était parfaite, exactement comme je le voulais 😀

  3. Mon premier essayage avec la Fée est un moment unique, dont je garderai toujours un souvenir inoubliable <3 pour la première fois, alors qu'on organise depuis déjà plusieurs mois notre mariage, en enfilant ma robe, bien que pas encore terminée, j'ai vraiment réalisé que j'allais me marier… je me suis vue portant cette robe, avançant vers mon chéri pour devenir sa femme…
    Si cela a été aussi magique, c'est grâce à l'organisation sans faille de Nadia notre petite Fée, des contacts en amont très efficaces, une réelle compréhension de mes envies et de mes goûts, un accueil extra ordinaire, une ambiance calme, et en même temps si émouvante, la présence de ma meilleure amie et ma maman, pas plus, mais tellement heureuse de partager cela avec elle…
    2e RDV = livraison, ça parait fou, moi qui pensait au début devoir faire des milliers d'essais, de retouches… là encore la magie de la Fée a opéré, et c'est THE robe, MA robe, parfaite, encore plus superbe que ce que j'aurai pu imaginer que j'ai enfilé… si seulement j'avais pu la porter jusqu'au jour J :p Je n'ai qu'une hâte, arriver à mon mariage, car je sais que déjà, je retrouverai ma robe, j'y serai bien, et belle… et c'est déjà une bonne chose dans tout ce qu'il y aura à gérer ce jour là;)
    Encore merci à la Fée <3

  4. J’ai pris contact avec la fée, trèèèèèèès longtemps avant mon mariage, cela faisait quelques temps que je suivais son travail et je ne voulais pas rater une telle occasion. J’ai préparé ce que j’appelle un « bidouillage » sur word/paint avec des morceaux de robes que je trouvais jolie, expliqué ce que je ne voulais pas et de fil en aiguille on est arrivé à MA robe. Je suis quand même aller essayer 3 ou 4 robes en boutique pour confirmer la forme de la robe que je souhaitais. La vendeuse a effectivement vite changé d’attitude quand elle a compris que je n’achèterai pas ce jour-là. Pas grave, j’ai vu ce que je voulais voir !
    Arrive alors le choix du tissu : véritable coup de cœur dans l’enveloppe!
    Puis le premier essayage, accompagnée de ma nièce (témoins), et de ma maman qui savait juste qu’on allait essayer « des » robes de mariées à Lyon, elle ignorait tout de mon projet, et m’a suivi les yeux fermés (un peu intriguée mais elle me l’a dis qu’après). Arrivées au rdv, la précieuse sort de la valise magique de la fée, malgré les centaines d’épingles, une fois dedans je me sens si bien ! Ma maman nous lâche quelques larmes à ma sortie de la cabine. Puis le travail commence, je confirme qu’il faut manger, même si le midi j’ai eu du mal a avaler qqch, parce que la station debout sans bouger en talon devient vite un cauchemars ! 😀 Tout se retravaille, on modifie ensemble, la fée propose, explique, très pédagogue, très claire, on accepte, on refuse, on choisit, et petit a petit tout prend forme, des choses qu’on voulait disparaissent, d’autres apparaissent sans qu’on y ai songé.
    Les avis des accompagnants et de Nadia aident parfois car on se voit de l’intérieur de la robe, et le visuel extérieur n’est pas le même. Les photos aussi sont indispensables pour voir sur le coup, et pour réfléchir en rentrant le soir.
    Arrive très vite le 2ème essayage qui est également la livraison ! Pour ma part la robe au premier essayage était très « vide » car il fallait définir certaines choses, et la voir finie, totalement finie, a été un réel plaisir. Me revoici dedans, cette fois c’est LA mienne, je ne veux plus l’enlever, je veux repartir avec et la garder pour toujours sur moi ! Je suis une princesse ! Et cette fois, accompagnée uniquement de ma meilleure amie (2e témoin), qui me confirme que « cette robe c’est tout à fait toi » … quel compliment pour moi et pour la fée !? Un projet mené d’une main de maître ! Je ne regrette rien, et j’attends avec impatience le Jour J !!

    Merci La Fée Corsetée !

Donnez-nous votre avis ici :