La Jarretière

La mariée peut avoir beaucoup d’accessoires, enfin la mariée… je n’aime pas associer ce petit bout de tissu fantaisie à la mariée !! Pourquoi il n’y aurait qu’elle qui y aurait droit !!! Bon ok, on est sur un blog mariage, mais les filles, les femmes .. toutes là qui lisez : ne cantonnez pas la jarretière au mariage et amusez vous avec comme un sous vêtement !

Nos hommes sont toujours séduits par une jolie paire de bas, un nouveau dessous, un porte jarretelle, ces petites choses, ces petits bouts d’étoffe qui ne se devinent pas et qui pourtant nous embellissent et pimentent le quotidien !

Alors gooooo allons dans le monde Jarretière ! Il semblerait en plus que le mariage ne soit pas le premier à utiliser cet artifice, en remontant à la Grèce antique, les femmes l’utilisaient comme accessoire coquin… mais là dessus encore rien de moins sûr! Alors revenons à un temps où les archives sont un peu plus fiables. L’usage le plus courant et quasi obligatoire pour les hommes comme pour les femmes était tout simplement celui de maintenir en place les bas.

Charles-Guillaume-Ferdinand de Brunswick portant les habits et les insignes de l’ordre de la Jarretière.

Charles-Guillaume-Ferdinand de Brunswick portant les habits et les insignes de l’ordre de la Jarretière.

Et oui, la jarretière étant un élastique décoré de dentelles et rubans, il permettait de tout tenir en place ! Au XVème siècle les hommes la portaient donc autant que les femmes, on trouve même sa trace le 23 avril 1348 avec l’accident du roi anglais Edouard III qui perdit la sienne lors d’un bal. De là est né l’ordre de la jarretière dont certaines scènes s’avèrent cocasses :

L’empereur Meiji recevant l’ordre de la Jarretière des mains du prince Arthur de Connaught, en 1906, suite à l’alliance anglo-japonaise.

L’empereur Meiji recevant l’ordre de la Jarretière des mains du prince Arthur de Connaught, en 1906, suite à l’alliance anglo-japonaise.

Dans le mariage, on la retrouve depuis le moyen âge, elle fait partie des porte bonheur ou encore comme le voile du signe de virginité de la mariée. Depuis le XIXème siècle, il existe une tradition consistant à la mettre aux enchères pour faire une petite dote aux époux. Les hommes de l’assemblée la font monter en enchérissant, afin de dévoiler un peu plus la cuisse de la mariée, et les femmes enchérissent pour qu’elle redescende. L’homme gagnant a le privilège de pouvoir l’ôter à la jeune mariée avec les dents et de la conserver.

Je remarque que ce « jeu » ne se fait plus trop mais les mariées la porte quand même comme dessous pour la nuit de noce. Souvent elle est bleue, couleur de la vierge Marie  et blanche symbolique de la pureté, mais on peut également l’assortir à la robe !

Voilà pour le coté historique est symbolique, maintenant coté esthétique ? A la base il s’agissait souvent de simple ruban que l’on pouvait remettre à son amant :

Ruban jarretière source caméline.org

Ruban jarretière
source caméline.org

 

la traditionnelle blanche et bleue :

 

Dentelle blanche et touche de bleu !

Dentelle blanche et touche de bleu !

 

Mais comme je vous le disais au début de cet article, laissons jouer notre imagination et surtout n’hésitez pas à l’assortir avec le reste de la tenue !

Une robe blanche et noire ? idem pour les dessous !

Une robe blanche et noire ? idem pour les dessous !

Coté confection, si vous souhaitez vous lancer… facile ! Vous prenez un élastique ou une bande dentelle large élastique de la longueur de votre tour de cuisse. Il faut que ça tienne donc faites jouer un peu l’élastique pour que cela tienne sans faire garrot non plus ! Puis sous la machine en tendant l’élastique piquez par dessus votre dentelle ou votre galon fantaisie. Ce dernier va froncer. Si vous souhaitez qu’il fronce et froufroute encore plus, n’hésitez pas au préalable à préparer votre dentelle avec des plis marqués.

Ensuite vous pouvez ajouter des petits nœuds, des cœurs, des rubans qui tombent ….

Jarretière coquine .... chuttt Photo : My Vip

Jarretière coquine …. chuttt
Photo : My Vip

 

Et vous, seriez vous prêtes à la sortir du mariage pour devenir coquine et mutine avec votre amoureux ?

 

Je suis La fée corsetée, créatrice de corsets et de robes de mariée sur mesure !
Retrouvez-moi sur : La Fée Corsetée

La fée corsetée – who has written posts on The wedding team.


Découvrez la Wedding team « Made in France » !

Comments

  1. Un accessoire très sexy et distingué …. moi j adhère

Donnez-nous votre avis ici :