L’importance du croquis

J’ai décroché le téléphone et là une demoiselle affolée m’explique d’une manière précipitée qu’elle fait faire sa robe chez une couturière/créatrice (je ne sais plus le mot utilisé) et que les essayages ne correspondent à la robe commandée !

Elle est paniqué et me demande ce qu’elle peut faire, comment elle doit réagir

Alors nous voilà parties pour une grande discussion téléphonique. J’essaie de rassurer la demoiselle, de lui donner les clés essentielles pour que cela se passe au mieux mais surtout, je me méfie et l’écoute en prenant de la distance. Je me méfie parce que les jeunes filles (ou moins jeunes) qui s’imaginent que la robe leur fera perdre 5 kilos, que leur poitrine sera plus garnie et qu’elle seront plus grandes de 20 cm … je les connais. La robe n’est pas un tour de magie et malheureusement, même avec un corset, il n’y a pas de miracle. Évidemment la robe doit tout de même vous mettre à votre avantage ! Elle est faite pour cela .

Avec mon interlocutrice je lui demande ce qu’elle a signé, si elle a un croquis, un descriptif détaillé de sa robe. Elle ne sait pas trop quoi me répondre et retrouve le devis signé sur lequel est noté : « robe de mariée bustier en soie : 2500€  »
Je lui demande si elle a un croquis, elle me dit que oui et me le fait passer par mail. Le croquis est juste au trait sans aucune annotation autour.  Il y a mille et une façon d’interpréter ces deux documents et il serait possible de créer toute une collection de robe avec ça !
Je lui explique donc que sa couturière ne serait-ce que pour se protéger elle-même aurait du détailler son devis, annoter son croquis afin de savoir 6 mois, 3 mois, 8 mois après avoir dessiné la robe ce qu’elle devra réellement faire… Le temps passe, de nombreux projets défilent également et les souvenirs s’effacent ! C’est pour cela qu’il faut noter, décrire.
Un ligne, un trait, une silhouette lancée sans explication ni rien …. Il y a des tonnes de façon de retranscrire cela et même si votre  couturière est très douée, comment se rappeler ? Comment être sûre de faire ce qui vous plait vraiment ? Vous êtes vous bien comprises ?

Alors, faîtes attention et demandez avec votre couturière de noter la description de ce qu’elle a dessiné. SI j’ai tracé un bustier englobant, je ne pourrait plus proposer un bustier victorien… Sur le croquis ils sont quasiment identiques !

10514559_10152482956061077_2251557891896472035_n

Cela n’empêche pas de faire évoluer la robe lors des essayages mais vous évitez les incompréhensions et sachez pourquoi vous signez. La matière peut être également importante si la couturière vous fait signer un devis ferme. Suivant votre choix le tarif pourrait évoluer et ce n’est pas un croquis qui vous fera savoir s’il s’agit de tulle ou de mousseline !

10365731_10152334001961077_6992786229960362951_n

Un croquis, une robe de mariée

1383248_10151871233531077_1468509298_n

Un croquis n’est pas un tableau de maître à encadrer dans le salon mais un plan de votre précieuse et comme tout plan, même s’il est mal dessiné (votre couturière est agile de l’aiguille et non du crayon), on annote tout !

 Des questions ? N’hésitez pas, je suis là pour vous aider !

Je suis La fée corsetée, créatrice de corsets et de robes de mariée sur mesure !
Retrouvez-moi sur : La Fée Corsetée

La fée corsetée – who has written posts on The wedding team.


Découvrez la Wedding team « Made in France » !

Donnez-nous votre avis ici :