Red Carpet, le savoir faire français !

Red Carpet, traduisez « tapis rouge »… dis comme ça on peut se demander quel est le sujet de cet article.

Alors, il est vrai que la première fois où j’ai entendu ce joli petit nom, c’était à Cannes, pas loin de la fameuse montée des marches. La petite entreprise, c’était juste cette jeune demoiselle qui avait un tout petit corner aux Galeries Lafayette. Et puis l’année d’après, je l’ai revue alors qu’elle courrait partout sur la croisette pendant le festival du film pour faire parler de sa marque. Et savez-vous pourquoi elle courrait aussi bien avec ses escarpins ? Elle a une fabuleuse astuce, des semelles fabriquées en France s’adaptant à toutes les formes de chaussures !

14141726_10153675762337273_8957474594667344366_n

Il m’arrive très souvent de recommander cette marque à mes mariées. Outre le confort dont je vous parlerai plus bas, Red Carpet se sont des semelles qu’elle fait fabriquer dans l’hexagone. Evidemment je suis sensible à cet aspect et il faut reconnaître qu’elles sont chouettes ces semelles, beaucoup de couture main, des cuirs italiens de qualité pour garantir une longévité et une respirabilité parfaite.

design-technique-fr

D’un point de vue technique, on peut presque parler de technologie ! Elles sont d’ailleurs protégées en France et à l’étranger. Mes petons approuvent complètement la petite mousse à l’avant et celle à l’arrière … comme des petits coussins qui du point de vue d’un podologue permettent de soutenir l’avant du pied (complètement écrasé par la « pente » de nos talons) et bien sûr la voûte plantaire est également tenue.

Et une fois ce coté technique annoncé, le produit en lui même a tout du tapis rouge.  Il suffit de regarder la gamme de couleurs et formes qui s’offrent à nous. Il faut reconnaître que dans les escarpins avoir une semelle n’est pas toujours très joli et si en plus ils sont ouverts pour laisser apparaître vos orteils … ouille vive la faute de goût ! Claire, créatrice de la marque a pensé à tout. Il y a trois formes, qui se déclinent de 3 à 9 couleurs !

sans-titre

 

Outre ce beau produit que je vous recommande, l’aventure entrepreneuriale de Claire me touche beaucoup. Après 12 ans à faire les salons de l’auto perchées sur ses talons hauts pour son employeur, elle a tout simplement fabriqué ses première semelles pour tenter de trouver une vraie solution pour ses petons. Je n’ose pas imaginer le nombre de prototype qu’elle a dû faire… puis il a fallu trouver une entreprise pour les fabriquer, les faire tester par toutes les morphologies de femme, développer l’image de marque qu’elle veut chic et glamour.

Un boulot titanesque ! Et ce n’est que le début, avoir un bon produit est évidemment essentiel mais il faut arriver à le vendre. En France, les Galeries Lafayettes lui font confiance. Des événements permettent également dé présenter ses semelles, de convaincre quelques personnalités comme Judith Godreche, Gwen Stefany, Karine Ferri… et puis elle décide d’attaquer les Etats-Unis ! La boutique en ligne est traduite et Claire s’est installée à Los Angeles depuis mars 2016 .

Je n’ai qu’une chose à lui souhaiter : Claire, continue de marcher très loin avec tes talons hauts !

 

Je suis La fée corsetée, créatrice de corsets et de robes de mariée sur mesure !
Retrouvez-moi sur : La Fée Corsetée

La fée corsetée – who has written posts on The wedding team.


Découvrez la Wedding team « Made in France » !

Donnez-nous votre avis ici :