Mariage autour du monde: Un mariage au Japon

Dans ma « carrière » de créatrice de papeterie évènementielle, j’ai rencontré beaucoup de couples qui m’ont plus ou moins marqués et qui m’ont transporté dans leurs univers au travers de leurs histoires, leurs personnalités et leurs thèmes…

Et il y’ en a certains qui me font carrément voyager, ou plutôt qui font voyager mes faire parts, jusqu’au bout du monde ! Ingrid et Loïc l’ont fait ! Ils se sont mariés au Japon dans la pure tradition, Ingrid nous raconte !

voyage-japon-p5130128-img

  • Bonjour Ingrid, peux tu présenter ton petit couple à nos lecteurs ? Quand vous êtes vous mariés et où ?

Bonjour Gaëlle,
Pour rassurer nos lecteurs disons tout d’abord que nous sommes un couple tout à fait normal, je suis secrétaire juridique à l’époque et mon mari éducateur sportif.
On peut dire que nous avons eu un mariage atypique ! Je n’aime pas les choses trop classiques, j’aime bien qu’un grain de folie viennent s’ajouter car c’est de là que naissent les plus belles émotions !
Nous nous sommes mariés au Japon, à Kyoto plus précisément, dans un temple shintoïste, le 7 mai 2010.

  • Qu’est ce qui vous a amenez à choisir ce thème et vous a poussez à vous lancer dans ce mariage traditionnel au Japon ? As tu fait beaucoup de recherches sur les traditions japonaises  et le déroulement des cérémonies avant de vous décider ?

Nous avions prévu un voyage au Japon. Nous voulions également nous marier la même année mais niveau budget et temps de préparation cela était trop compliqué. J’ai donc proposé à mon fiancé de nous marier là-bas, pendant le voyage.
Nous faisons partie de la génération « mangas », de ce fait, le Japon nous a toujours attiré. Nous aimons également beaucoup la manière de vivre et de penser des japonais, ils sont beaucoup plus respectueux, polis et sereins qu’ici.

Oui j’ai fait une multitude de recherches sur la vie quotidienne des japonais, sur leurs manières de vivre, de voir les choses. Par contre pour la cérémonie, je me suis laissée guidée.

Le shinzen kekkon signifie l’union devant les dieux…très poétique !

voyage-japon-p5140031-img

Ce n’était pas un mariage reconnu car nous n’avons pas voulu nous embêter avec toutes les démarches administratives. Nous voulions nous marier l’année suivante en France avec la présence de toute la famille. C’était un mariage « CDD », plus spirituel qu’administratif.

  • Comment s’est déroulée l’ organisation à distance ? as tu du t’y prendre longtemps à l’avance ?Est-ce que vous avez eu de l’aide extérieure (association, organisateur, contact vivant là-bas) ?

J’ai préparé ce voyage pendant un an. Je ne voulais pas passer par une agence de voyage car je voulais être libre de faire ce dont j’avais envie. On a pu visiter et découvrir plus d’endroits et pour beaucoup moins cher mais cela a représenté un investissement énorme.

L’organisation à distance a été géré d’une main de maître par une wedding planner parisienne que je ne remercierais jamais assez pour le fabuleux travail accompli.

La société « Mariage dans l’air » a été fantastique. Ils ont tout géré, la location des costumes, le transport, le restaurant…j’avais même demandé à pouvoir offrir nos invités une cérémonie du thé traditionnelle pour prolonger la cérémonie et ils l’ont fait ! Tout était parfait.

Nous avons été accueilli par un wedding planner japonais sur place qui a été fabuleux, il nous a même offert la prestation du photographe et des musiciens ! N’ayant rien d’autre sur la main, je lui ai donc offert mon bouquet de mariée à la fin de la cérémonie (bouquet de fausses orchidées), il en était très heureux et honoré.

Nous n’avons eu aucune difficulté d’organisation ou administrative, notre mariage se déroulait uniquement au temple, nous n’avions aucun papier à fournir. Même en étant catholiques, nous avons été accueillis dans le temple shintoïste avec une ouverture d’esprit incroyable. Seule le déroulement exact de la cérémonie me restait un peu flou mais cela créait du mystère…

  • Comment avez vous choisi vos tenues ?

J’avais acheté un kimono pour le prêter à une amie lors de la cérémonie. J’avais également acheté un Uchikake, surkimono rouge, il ne se porte pas pendant la cérémonie au temple.

Le kimono de mariage (Kakeshita) doit être blanc (couleur du deuil), la jeune fille renaît en épouse.

Tout le reste a été loué car tout acheter aurait été bien trop cher et trop encombrant pendant le voyage. J’ai porté une perruque de 3,5 kilos, attention aux cervicales !

Le costume traditionnel de mari a aussi été loué. Les invités ont pu eux aussi revêtir les habits traditionnels

fplouloute

  • En attendant de lire ton récit détaillé dans un prochain article, quels conseils donnerais-tu aux futurs mariés qui voudraient se lancer dans l’aventure ?

Foncez, sinon vous le regretterez ! Faites ce dont VOUS avez envie, même si personne n’est d’accord avec vous. Réalisez vos rêves sans vous soucier de ce que pensent les gens.

 

Vous êtes curieux d’en découvrir plus ? Retrouvez très bientôt le récit du fabuleux mariage traditionnel japonais d’Ingrid et Loïc.

 

Les photos sont la propriété des mariés, ne pas utiliser ou reproduire sans leur accord

 

Gaëlle – Lyllcréation
Graphiste et créatrice depuis Février 2009, crée sur mesure pour tout vos évènements, faire part, menu, marque place…Vous êtes uniques, vos créations se doivent de l’être aussi !

Lyllcreation – who has written posts on The wedding team.


Découvrez la Wedding team « Made in France » !

Comments

  1. Très original ! Superbe…

  2. Bergot Anne-Sophie says:

    bonjour, y a t il moyen de contacter ce merveilleux couple directement? J’ai le meme projet! Merci!

Donnez-nous votre avis ici :